GAS | Le Galileoscope : un projet phare de l'Année Mondiale de l'Astronomie

Gagnez un Galiléoscope !

Le Galileoscope ™ est un télescope en kit de bonne qualité, mis au point pour l'Année internationale de l'astronomie 2009 par une équipe d'astronomes, d’ingénieurs en optique et d’éducateurs pour les science.

Avec le concours du Ministère de la Politique Scientifique et la Ministre Sabine Laruelle, le Groupe Astronomie de Spa vous propose, pour clôturer l'Année Mondiale de l'Astronomie, un petit concours du 25 décembre au 25 janvier pour gagner des galiléoscopes !

Question 1. Quels sont les 4 noms que Galilée utilisera d'abord pour nommer les lunes de Jupiter ?
Question 2. A qui doit-on les noms actuels des satellites de Jupiter ?
Question 3. Quelle autre planète Galilée a-t-il failli découvrir durant l'hiver 1612/1613 ?
Question subsidiaire : combien de bonnes réponses seront reçues ?

Les lauréats du concours sont M. Christian Lamarche et Madame Désamory !
Félicitations à nos deux vainqueurs !

Réponse 1 : Il les appelera les "Medicea Sidera" (étoiles Médicées), et plus précisément Principharus, Victripharus, Cosmipharus et Ferdinandipharus en l'honneur des quatre frères de la maison Médicis (Cosimo, Francesco, Carlo et Lorenzo). La découverte fut annoncée dans le Siderus Nuncius, publié à Venise en mars 1610.
A ne pas confondre avec les noms utilisés aujourd'hui : Io, Europe, Ganymède et Callisto.

Réponse 2 : On doit les noms actuels cités ci-dessus à Simon Marius (ils ont été publiés dans le Mundus Jovialis de l'auteur en 1614), et non Galilée.

Réponse 3 : Galilée a en effet bien failli découvrir Neptune, plus de 200 ans avant Adams et le Verrier ! Dans ses carnets de notes, où Galilée a consigné ses observations des lunes de Jupiter, le savant écrit dans son rapport de la nuit du 28 janvier 1613, qu’une des étoiles proche de ces lunes a bougé par rapport aux étoiles fixes. Or, nous savons aujourd’hui grâce aux éphémérides qu’il s’agissait de Neptune... C'est bien sur d'un hasard de la mécanique céleste que Neptune était justement dans les parages de Jupiter (angulairement) lors des observations de Galilée. Galilée a donc vu Neptune mais il ne semble pas avoir investigué plus loin cette observation et il ne fait mention nulle part qu'il pourrait s'agir d'une nouvelle planète. Quelle découverte cela aurait été, identifier Neptune (la dernière planète du système solaire) avant même Uranus en 1781 !

Réponse 4 : il y a eu 35 bonnes réponses. Beaucoup ont cru que Galilée avait inventé les noms actuels des satellites de Jupiter.

Documents :
- notice de montage en français,
- notice de montage du galileoscope en images pour les enfants,
- comment et que peut-on observer dans le ciel avec un galiléoscope.

Liens : http://www.telescope-amateur.net/souslesetoiles/index.php?2009/07/24/33-test-le-galileoscope
Source : https://www.galileoscope.org/gs/products http://www.astronomy2009.fr/

 

Retour à la page Astronomie